Fighter du mois | Octobre : Jordan

Jordan
23 ans
Tours

Te rappelles-tu de la première fois où tu as entendu la voix de Christina ?
Je pense que j’ai entendu pour la première fois la voix de Christina vers l’âge de 12 ans avec Beautiful qui passait à la radio.
A l’époque, je ne m’intéressais pas plus que ça à la musique et encore moins à Christina Aguilera. Je ne pouvais même pas donner le titre et l’interprète de cette chanson. C’était pour moi une belle chanson, connue de tous et qui nous interpelle d’une manière ou d’une autre.
Par contre, je peux vous décrire le moment qui m’a donné envie de découvrir davantage cette artiste. J’avais 15 ans (en 2006), j’étais en voiture et j’entends très souvent le single Ain’t No Other Man passer à la radio. La première fois que j’ai entendu ce titre, j’ai immédiatement été impressionné par la voix puissante.
Je trouvais ce single entrainant et entêtant. C’était complétement différent de ce que faisaient les autres artistes à la même période, c’était tellement original et surprenant. Quelques semaines plus tard, Hurt sort en single et mon admiration face à cette voix si particulière et unique commence.
Je me suis mis à regarder des performances sur YouTube, puis j’ai pu découvrir un réel talent en live.

Quel est le style musical que Christina a « touché » que tu as le plus aimé ?
Même si tous les albums de Christina m’ont transporté d’une manière ou d’une autre, je vais rester sur celui qui m’a interpellé en premier : Back To Basics.
Cet album a une réelle identité, on sait clairement vers où elle a voulu aller dans ses idées, dans sa façon de chanter, dans son look… Je trouve que tout était maitrisé : la promotion, la tournée, les performances, les photoshoots… aucun faux pas. Je pense qu’on en est loin aujourd’hui.

Paradoxalement, je n’avais pas apprécié plus que ça à la première écoute. Tout est venu avec le temps. Ce double album à également la particularité d’avoir deux univers. Les sonorités des années 30’s m’ont transportées (début de On Our Way…), les balades m’ont ému (Hurt, Save Me From Myself, Mercy On Me), elle était la seule à faire ça, elle s’était vraiment démarquée.
Cette ère marque également la dernière tournée mondiale de Christina, à laquelle je n’ai pas pu assister. Tout était parfait, les costumes (sexy sans vulgarité), les remixes originaux de ses classiques, la voix puissante et infaillible, la mise en scène… Une période qui s’éloigne de plus en plus, malheureusement.
J’aimerai vraiment qu’elle revienne à ce niveau dans les années à venir.

Qu’est-ce qui, selon toi, différencie Christina des autres chanteuses pop ?
Je vais peut-être paraître répétitif mais je pense que sa voix est unique et reconnaissable à la seconde que ce soit sur des notes en voix pleines ou plutôt douces.
Une maîtrise lors des performances (à part quelques ratés que je ne soulignerais pas ici) sans playback. Je pense qu’on devient fan de Christina avant tout car on est séduit par sa voix et c’est vraiment l’un des éléments qui la distingue des autres chanteuses pop.
On peut également parler de son rôle important dans l’écriture de ses titres, je pense que peu de chanteuses pop le font. Elle peut se permettre de transmettre des messages personnels sans avoir une multitude d’auteurs.

Que penses-tu de l’évolution de la carrière de Christina ? Ses choix artistiques et… médiatiques ? Des artistes avec lesquels tu aimerais qu’elle collabore musicalement ?
Ces derniers temps les succès ne sont malheureusement pas aux rendez-vous. A part peut-être les collaborations (Maroon 5, A Great Big World, Pitbull).
Bionic et Lotus ne sont pas des albums que le monde de la musique retiendra. Cependant, je pense qu’ils sont tous deux très bon. Je pense que l’échec de Bionic réside dans le choix du premier single : Not Myself Tonight, mais aussi dans l’absence d’une tournée mondiale.
Ce titre (qui ne représente pas du tout l’univers de l’opus) n’aura pas donné l’envie aux personnes de découvrir les pépites de cet album et Christina prive ses fans de ce que l’on aime le plus chez elle : le live.
J’avais bien aimé Your Body pour Lotus mais je pense que l’album manque d’identité et comme pour Bionic, d’une promotion intense et d’une tournée.

Je pense qu’il faut aussi regarder du côté de l’image qu’elle renvoie aux personnes qui écoutent ses chansons de manière occasionnelle. Cette image n’est plus la même qu’en 2007.
Je pense que les gens n’associent plus la chanteuse aux termes : «classe», «sexy», «performeuse».
Je trouve aussi que Christina évolue peu dans sa manière de chanter. Cela fait des années que nous avons les mêmes versions live de ses plus gros tubes. Je pense aussi qu’elle pousse trop sur sa voix. On a tous remarqué que sa voix n’était pas aussi « lisse » qu’auparavant et qu’il faudrait qu’elle la contrôle davantage comme dans Say Something par exemple.
Pour son prochain album, je pense qu’il faudrait vraiment qu’elle adopte un style musical qu’elle n’a pas encore revisité, un lead single efficace, qu’elle nous surprenne… Tout cela avec une promotion en masse et surtout une tournée mondiale. Aujourd’hui, j’ai du mal à y croire mais en tant que fan, je garde une lueur d’espoir !

J’aimerai la voir faire un duo avec Adele, Sia ou encore Rihanna.
Je peux aussi rêver de collaborations plus surprenantes comme avec Ed Sheeran, Coldplay, Eminem pour ne citer qu’eux. Christina à l’habitude de chanter en duo ces dernières années, je pense que nous en aurons d’autres.

Quelle est ta chanson préférée de Christina ?
Très difficile de choisir, tellement de choix, tellement de diversités dans son répertoire musical.
Je pense à Soar qui délivre un message d’encouragement quand tout va mal, à Makes Me Wanna Pray qui me donne envie de chanter avec elle, Falsas Esperanzas qui me donne envie de danser, à Beautiful qui délivre un message de tolérance, à Bionic qui propose encore une autre facette de Christina, Circles et Vanity qui me font rire….
Je vais donc choisir celle que j’écoute en ce moment : You Lost Me.
Une balade douce et puissante à la fois, écrite par Sia. J’adore Christina dans ses manières de chanter sur ce morceau. Quand on l’écoute, on est transportés, on se sent triste avec elle, on sent la sincérité et la douleur. Ce titre prend tout sous sens dans la mesure où il sort pendant sa rupture avec son ex-mari Jordan Bratman.

2015 se termine presque, avec du bon et du moins bon… Quel est ton ressenti sur cette année jusqu’à maintenant ?
Je me souviens que fin 2014 Christina a tweeté : « New baby. New Music. New season of @NBCtheVoice. Bringing #FireAndFun to all, can’t wait for 2015! ».
Au final, je reste sur ma faim. Tout le monde avait espéré le grand retour au cours de cette année mais malheureusement, j’ai bien peur que nous n’aurons rien de nouveau d’ici décembre. Dans le positif, je vais retenir certains lives dans The Voice, sa participation à la série Nashville, sa victoire aux GRAMMY Awards, sa performance pour la NBA à New York et les photos personnelles qu’elle a posté sur Instagram.
En tant que fan, je me sens « blasé », je n’attends pas grand-chose, je ne fais qu’attendre. Je peux comprendre que Christina ait envie de profiter de sa vie de famille mais je pense qu’elle a suffisamment profité et qu’il ne faudrait pas qu’elle en oublie son métier.
J’espère que l’année 2016 sera plus mouvementée avec surtout un nouvel album !

Merci à Jordan pour sa sincérité !