ELLE Brésil – Décembre 2013

elle_brésil

Connue pour être une femme forte , Christina Aguilera n’est pas seulement dans la musique pop. Depuis qu’elle a impressionné le monde avec sa voix tonitruante à la fin des années 1990, faisant très vite grimper en haut des charts des singles comme Genie in a Bottle et What a Girl Wants, la chanteuse américaine se réinvente.
Avec plus de dix ans de carrière, elle a abandonné peu à peu l’image de l’adolescente, a accumulé des centaines de récompenses  (y compris certains Grammy), a su intégrer des rythmes électroniques, a reçu une étoile sur le Walk of Fame et est la reine dans son fauteuil dans le programme The Voice US. Mais elle a eu également un style plus agressif et provocateur avec Stripped (2002) – son disque le plus osé dans les paroles et le son – ou la Aguilera qui a donné un triple baiser à Madonna et Britney Spears.
Après la naissance de son fils, Max qui a maintenant 5 ans et sa participation à des causes humanitaires, elle connait aussi la paix et l’amour à l’image de son troisième album, My Kind of Christimas (2000).  » J’aime Noël et je  suis toujours très impatiente !  » dit-elle au directeur de la création Ines Nespoli lors de la séance photos à Los Angeles.

Entre deux voyages au Rwanda et le lancement de son nouveau parfum, Unforgettable, Christina Aguilera a parlé à ELLE Brésil.

Vous êtes une énorme star depuis pas mal de temps déjà. Quand-est-ce que vous êtes vous-même ?
Je le suis surtout quand je suis entourée par des gens que j’aime et mon fils. Je rentre à la maison comme n’importe quelle autre mère, je mets des vêtements confortables, sans maquillage et et c’est là que le vrai travail commence .

Sentez-vous qu’il y a une pression exercée sur les femmes pour être parfaites ou cela n’est pas important pour vous ?
Je suppose que la pression sur les femmes a toujours existé. Il y a beaucoup plus de produits de beauté pour devenir la femme idéale. Je crois aussi que les femmes matures comprennent mieux que les jeunes femmes qui elles sont vraiment. Pour moi, c’est la beauté qui vient de l’intérieur qui en vaut la chandelle : être authentique , heureuse, saine et forte. Ce que les autres disent ne me dérange pas. Ca m’inspire même plus à trouver la paix intérieure.

Que faites-vous pour être bien dans votre peau ?
Avoir confiance en moi et être conscient de soi aussi. Lorsque vous connaissez vos forces, vous pouvez les ramener à la surface et les utiliser pour « briller ». Et il y a des petites choses que vous pouvez faire pour se sentir sexy. Utilisez un parfum ou de la lingerie, même si personne ne le voit, ça vous donne un coup de pouce et vous donne de la confiance que vous seul pouvez ressentir.

Faire en sorte que les femmes aient confiance en elles est un objectif important pour vous ?
Bien sûr ! Je pense vraiment que les femmes doivent s’unir et se soutenir mutuellement, beaucoup plus que de se concurrencer. La femme est si forte par nature. Le processus d’avoir un enfant, par exemple, nécessite une telle force .

Avez-vous changé après être devenue mère ?
Complètement. Avant la naissance de Max, j’étais le centre du monde. Quelles sont les choses que je peux faire pour me sentir bien et être à l’aise ? Maintenant, c’est Max avant tout. Il se sent en sécurité ? Ce sera amusant pour lui ? C’est le voyage que mon fils veut faire ? Cela ne signifie pas que je n’ai pas plus de temps pour moi , c’est juste que les priorités ont changé .

Vous sentez-vous seule ?
Je ne sais pas ce que ça veut dire. Ne pas être seule ne veut pas dire avoir quelqu’un près de vous. Et elle peut être remplacée . Mais la solitude est un sentiment de tristesse. Je pense que quand j’étais plus jeune, en tournée et pas à l’école comme les autres enfants, je me sentais seule. Même avec tous ces gens autour de moi. Mais maintenant que je suis dans un moment merveilleux de ma vie, je me sens totalement à l’opposé. Quand je suis seule, je ne me sens pas seule. Je suis à l’aise avec moi-même.

Vous vous réinventez toujours. Qu’avez-vous prévu ?
J’aime changer mon apparence en permanence parce que c’est un moyen facile et amusant de m’exprimer en tant qu’artiste. Cela commence par un sentiment intérieur assez soudain qui se transforme par le changement de couleur de cheveux, de rouge à lèvres ou tout simplement dans mon armoire. Je tiens à garder ces changements en phase avec ma musique, alors les changements sont généralement accompagnés par un changement créatif dans ma musique .

Quels sont vos projets pour 2014 ?
Nous allons terminer la cinquième saison de The Voice US. Ensuite, j’ai l’intention de me concentrer sur ma musique, J’écris depuis pas mal de temps. Je voudrais aussi plus travailler avec le Programme Alimentaire Mondial. Mon plus récent voyage en tant qu’ambassadeur des Nations Unies était au Rwanda. Ca m’a brisé le cœur et ça m’a inspiré à continuer à faire mon travail sur le terrain. Les gens là-bas sont vraiment géniaux et ils m’ont beaucoup appris sur la lutte pour vivre et se nourrir. J’espère y retourner bientôt.

Que pensez-vous du Brésil ?
Je suis tellement heureuse que vous me posiez cette question parce que je suis vraiment reconnaissante vis à vis de mes fans au Brésil. Quand j’ai fait ma vidéo « maison » de Let There Be Love, les fans brésiliens m’ont envoyé un magnifique montage photos. Ca m’a réellement touché et ça m’a inspiré encore plus à faire de la musique. Je tiens vraiment à les remercier du fond du cœur.
Toujours penser à mes fans au Brésil et dire «merci» !

 

Traduction et arrangements : Christina News | Décembre 2013