Hollywood Reporter – Février 2016

master class
Christina Aguilera croit au concept proposé par le portail d’apprentissage en ligne “MasterClass”

Par Chris Gardner, le 23 février 2016

 

Christina Aguilera partage sa voix avec une classe entière. Il s’agit de la MasterClass.

Le dernier projet de la chanteuse, des tutoriels en ligne pour les chanteurs en herbe, est disponible à la pré-commande sur la plateforme MasterClass. Elle propose des cours d’expertises animés par Dustin Hoffman, Kevin Spacey, Serena Williams, James Patterson, Usher et bien d’autres.

La société MasterClass a fait part de la nouvelle mardi dernier (note: le 16 février 2016), profitant également de l’annonce pour dévoiler une montée en capital de 15$ million auprès de New Enterprise Associates, de 4,5$ million auprès de Javelin Venture Partners et de deux autres auprès de Harrison Metal pour 1,9$ million.

D’après MasterClass, ce financement sera destiné à multiplier le nombre d’instructeurs et à accompagner la croissance de l’entreprise. Rick Yang de New Enterprise Associates siègera au comité de direction. On retrouve également sur la liste des investisseurs Bloomberg Beta, Novel TMT Ventures, Advancit Capital, WME Ventures, Downey Ventures, Usher, Yan-David Erlich et Matthew Rutler. Ce dernier n’est autre que le fiancé de Christina Aguilera et le fondateur de MX Investments. En plus d’être un investisseur clef, il occupe également le poste de Directeur Adjoint du développement des talents et du développement commercial chez MasterClass.

Dans le cadre de son nouveau projet, Christina Aguilera propose le “Christina Aguilera’s Vocal Range Finder”, qui permet aux étudiants de tester leurs capacités vocales. The Hollywood Reporter a discuté avec Christina de son intérêt dans le projet MasterClass et quels cours pourraient l’intéresser.

Pourquoi avez-vous décidé de participer au projet MasterClass ?
J’ai rencontré les personnes impliquées dans le projet et je suis persuadée que donner accès aux gens à ce dernier est vraiment positif. Il s’agit de cours animés par les meilleurs de leur discipline.
J’aimerais assister à celui proposé par Kevin Spacey, il a un talent si complet et varié. Vous pouvez suivre le cours qui vous plaît, chez vous, à l’heure qui vous convient. Vous donner l’opportunité d’explorer vos passions est une chose incroyable, et à un prix intéressant.
Mon expérience dans The Voice m’a également beaucoup aidé dans ce rôle d’instructeur.

Nous savons que plusieurs des artistes qui participent à MasterClass ont également investi dans l’entreprise. Est-ce également votre cas ?
C’est quelque chose que je n’aime pas aborder. Ce n’est pas ce qui me motive. Je crois vraiment au concept et je le trouve passionnant.

Quels sont les cours que vous souhaitez inclure dans le programme ?
Je m’intéresse et me passionne dans de nombreux domaines et je souhaite vraiment que cela se reflète dans mes cours.
Je peux être très éclectique et j’aime changer de style. Je peux chanter du Andrea Bocelli ou du Puff Daddy, en passant par The Rolling Stones ou Dave Navarro ou quelque chose de plus obscure ou de plus “ballad-esque”.
Étant à moitié espagnole, il s’agit également d’une partie importante de mon parcours. Au final, je partage mes propres expériences, mes rencontres avec d’autres artistes, autant de jalons de ma vie qui pourraient permettre d’enrichir l’expérience des autres. La première fois que je suis montée sur scène, je faisais pas la musique que je voulais réellement exprimer ou qui ne venait pas du cœur.
J’ai fait des ventes colossales, mais j’ai du retrousser mes manches et travailler avec d’autres producteurs pour découvrir quel genre d’artiste je souhaitais être et dévoiler qui j’étais vraiment.
J’ai dû me battre afin d’être moi-même, j’ai beaucoup appris donc je vais partager mon expérience afin d’aider les autres à faire de même après ces cours, en espérant qu’ils puissent se connaître davantage.

Si MasterClass avait existé lorsque vous avez débuté, le cours de quel artiste auriez-vous aimé suivre ?
Définitivement, Whitney Houston. Pour moi c’est la chanteuse ultime.
Elle et Etta James, deux grandes voix qui ne sont plus parmi nous aujourd’hui. J’aurais voulu ce grain de voix brut et ce vibrato sans effort qu’avait Whitney avec cette incroyable technique pop.

Et maintenant ? Quelle MasterClass souhaiteriez-vous suivre, et dans quelle discipline ?
Je prendrais un cours proposé par un acteur.
Pourquoi pas Cate Blanchett ou Kate Winslet, deux artistes incroyables que j’adore ou bien encore Charlize Theron ou Sean Penn, d’autres grands acteurs. Jouer n’est pas quelque chose que j’ai encore totalement exploré. Cela me fascine toujours car je n’ai pas encore eu un rôle poignant dans lequel je pourrais pleinement me plonger. C’est une superbe compétence à acquérir.

Cela signifie-t-il que vous êtes à la recherche d’un nouveau projet en tant qu’actrice ?
J’adorerais faire un nouveau film.
Il y a tellement de beaux projets qui sortent, donc oui, définitivement. C’est pourquoi c’est agréable de faire une pause de The Voice, cela me permet de venir voir ce qui se passe à l’extérieur. Mais le plus important pour moi en ce moment, c’est de terminer mon prochain album.

Vous avez annoncé de nouveaux enregistrements l’automne dernier, où en êtes-vous ?
J’ai travaillé régulièrement sur mon nouvel album depuis ces deux dernières années. Cependant j’ai réellement donné le coup d’envoi entre le milieu et la fin de l’année dernière en rencontrant de nouveaux collaborateurs et producteurs, des gens avec qui je souhaitais travailler et d’autres avec qui je n’avais jamais collaboré auparavant.
Je ne peux pas encore trop en dire parce que je souhaite attendre jusqu’à ce qu’il soit parfait. Je travaille encore dessus actuellement et l’album sera prêt quand il pourra être le chef d’oeuvre qu’il faut qu’il soit, certainement plus tard dans l’année.

Enseigner n’est pas trop éloigné de ce que vous faites dans The Voice. Je sais que vous êtes de retour dans la saison 10 de l’émission, il semble que vous ayez trouvé un rythme qui vous permet de prendre une pause. Resterez-vous sur le long terme ?
Je ne suis pas certaine, cela prend beaucoup de temps de travailler dans cette émission. Elle a vraiment décollé depuis la première saison et a trouvé sa cadence. C’est un peu en auto-pilote désormais et c’est une bonne chose.
La famille continue de s’agrandir. Mon art et ma musique doivent être ma priorité, et parfois l’émission peut m’éloigner trop longtemps de qui est important pour moi. Cependant ce que j’aime réellement faire, c’est mon travail de coach. S’asseoir sur les fauteuils rouges peut parfois être frustrant pour moi, j’ai besoin de me lever et de produire mon propre art et de laisser ma créativité s’exprimer.
Je ne peux donc pas certifier que je resterai.

 

Traduction et arrangements : Thomas pour Christina News | Mars 2016