People – Février 2015

1DE534F2

Chrsitina Aguilera a l’habitude des projecteurs. Mais lorsqu’elle a tenu sa fille Summer Rain pour la première fois dans ses bras, ce nouveau-né de 3,4 kg lui a rapidement volé la vedette, et a conquis le coeur de sa mère. « J’étais sans voix », nous dit Aguilera, 34 ans, en se remémorant les moments qui ont suivi l’arrivée de sa fille le 16 août 2014, qu’elle accueille avec son fiancé Matt Rutler, producteur de film.
« Sentir sa peau sur la mienne pour la première fois lorsqu’on l’a allongée sur moi était un vrai bonheur. C’est la définition même de la vie. » Mais cela est-il toujours si radieux ? En plus d’être une maman engagée auprès de Summer et de son grand frère Max, le fils de 7 ans qu’elle a eu avec son ex-mari Jordan Bratman, elle doit jongler avec sa carrière florissante qui inclue son retour dans l’émission de NBC
The Voice (qui reprend le 23 février), l’enregistrement d’un album et la production d’une nouvelle série TV pour ABC Family.
Aguilera avoue qu’elle n’a pas encore tout correctement organisé (« La culpabilité maternelle est la pire chose du monde ! »), mais que Summer et Max seront toujours sa priorité : « Ils sont le centre de mon univers. »

Pouvez-vous décrire le moment où vous avez vu Summer pour la première fois ?
Elle était littéralement un ange, ses traits étaient si féminins et délicats, mais elle dégageait cependant une vraie force qu’il est difficile de décrire avec des mots. Nous nous sommes immédiatement liées, et je me suis inexplicablement sentie connectée à elle et à son esprit.

Comment avez-vous choisi le prénom « Summer Rain » ?
L’été (Summer en anglais) est une période où la chaleur et la lumière se diffusent, tandis que la pluie (Rain) nettoie… puis renouvelle et apporte la vie qui permet le développement et un nouveau commencement. Je voulais que son prénom soit rempli d’inspiration, d’amour et de joie. Et c’est exactement ce qu’elle apporte aux gens qu’elle rencontre. Sa beauté et sa lumière rayonnent de l’intérieur.

Comment est Max en tant que grand frère ?
Quand je lui ai dit que j’étais enceinte, Max était tellement excité à l’idée de devenir grand frère et d’avoir une petite soeur.
Son visage s’est éclairé la première fois qu’il l’a vu. Il était si émerveillé, et sa gentillesse et sa bienveillance se sont vraiment manifestées. Je ne dis pas cela juste parce qu’il s’agit de mon fils. Il est naturel. Il la fait rigoler et lorsqu’elle dort, il demande à ses amis de ne pas parler trop fort. Il est gentil et attentionné avec elle.
C’est si mignon et si adorable. En tant que mère, il n’y a rien que je pourrais demander de plus, et cela me fait chaud au coeur.

Comment décririez-vous sa personnalité ?
Summer est un bébé plutôt zen. Elle aime les gens. Ses grands yeux bleus attendrissants vous saisissent lorsqu’ils se posent sur vous. Elle rigole beaucoup et sourit facilement. Elle ne demande qu’à être là où il y a de l’activité.
J’étais un peu anxieuse lors de notre récent déménagement mais elle n’a eu aucune difficulté à s’ajuster à son environnement. Au contraire, elle a adoré l’agitation et l’excitation de l’évènement, et j’ai remarqué qu’elle adorait d’ores-et-déjà voyager.
C’est un bébé très heureux qui sait déjà très clairement vous faire savoir ce dont elle a envie.

A-t-elle déjà franchie des étapes importantes ? 
J’ai l’impression qu’elle nous surprend chaque jour avec quelque chose d’inédit.
Son nouveau truc c’est d’essayer de ramper, elle est assez forte.

Vous vous êtes éloignée de The Voice afin de vous concentrer sur vos enfants, mais comment arrivez-vous à concilier votre vie de famille et vos activités professionnelles ?
Ce n’est définitivement pas chose aisée de jongler entre le travail et la maternité étant donné qu’être parent est un job à plein temps en soit.
Chapeau bas à toutes les mamans de l’Histoire qui ont su tenir ce rôle, qui comprennent tous les hauts et les bas mais qui assument de tout leur coeur. Ma vie a souvent été mouvementée, mais mes enfants sont le centre de mon univers, et tout le reste gravite autour d’eux.

Max rentre de l’école et me demande « Maman, pourquoi les gens à l’école savent qui tu es ? » Ce que je fais en tant qu’artiste est bien distinct de mon rôle de mère. Tout cela me permet d’être la personne que je suis. Cela se ressent dans ma musique et me permet d’évoluer et de me challenger d’une façon que je n’aurais pas pu imaginer si je n’avais pas eu d’enfants.

Est-ce différent d’élever une fille ?
Je trouve, de mon point de vue, qu’elle est davantage sensible. C’est difficile à expliquer mais ses pleurs sont plus « frissonnants » et elle est bien plus émotive lorsqu’elle se calme par la suite.
Je pense qu’en m’ayant comme mère, elle saura se défendre et défendre les autres, qu’elle saura travailler dur and de ne jamais se contenter d’un « non ». Et le plus important : Je veux qu’elle soit entourée d’amour et qu’elle grandisse en se sentant en sécurité. Je n’ai pas eu la chance de grandir ainsi et j’ai toujours dit que je prendrai soin de subvenir aux besoins de mes enfants. Il m’est primordial qu’elle sente qu’elle puisse tout accomplir !
Je ne veux pas qu’elle ressente le besoin de changer ou de recourir à la chirurgie esthétique afin de correspondre à un stéréotype. Elle est parfaite comme elle est, et je veux qu’elle possède les qualités qui feront d’elle la personne qu’elle est destinée à être.

Qu’est ce qui est le plus beau dans le fait d’être mère ?
Les voir grandir est une chose incroyable. J’essaie de profiter de chaque instant parce que je sais qu’ils ne dureront pas éternellement.
Les petits bruits de ses pas lorsqu’ils gambadent, la façon dont mon coeur fond lorsqu’ils nous disent avec leur petite voix qu’ils nous aiment, et comme leurs pieds et mains sont si petits que l’on a envie de les embrasser. C’est une chose superbe à vivre que de les voir grandir et de se demander ce qu’ils apporteront au monde un jour.

A l’inverse, qu’est ce qui est le plus difficile ?
C’est dur de se dire que l’on n’a pas toutes les réponses aux questions au moment où elles se présentent.
Cette culpabilité maternelle est la pire chose du monde. Mais il faut l’admettre et aller de l’avant, donner le meilleur de soi car personne ne les aime et ne veut le meilleur pour eux que vous.
Nous sommes parfois nos pires critiques. Je pense qu’il est important que chaque mère sache que ce n’est facile pour aucune d’entre nous.

Quand allez-vous vous marier avec Matt ?
Nous venons d’emménager dans notre magnifique nouvelle maison que l’on appelle « le sanctuaire », d’avoir un bébé et je viens de reprendre le travail. Je suis très occupée et je ne veux pas me précipiter pour choisir une date. Je souhaite l’organiser et chérir ce moment, sans avoir à se hâter.
Lorsque mon agenda sera moins chargé et que je pourrai prendre un peu de congé, je m’y consacrerai. Notre amour est assez fort pour que nous n’ayons pas besoin d’un mariage pour prouver notre engagement. Nous profitons de notre fille, de notre famille et de nos activités professionnelles pour le moment.

Aurez-vous d’autres enfants ?
En ce moment, je me concentre uniquement sur mon travail puisque j’ai tout arrêté l’été dernier pour l’arrivée de Summer. Donc avant de penser à avoir d’autres enfants, je souhaite me re-concentrer sur moi dans un premier temps. Je pense que c’est important pour toutes les mamans.

Quand vous étiez plus jeune, imaginiez-vous que votre famille et votre vie ressembleraient à celles qu’elles sont aujourd’hui ?
Bien que j’ai toujours su que je souhaitais avoir des enfants, je voulais être certaine d’avoir une situation stable afin de pouvoir subvenir à ma famille d’une façon que je n’ai pas eu en grandissant et en voyant ma mère traverser des périodes délicates et avoir des difficultés financières.

Je savais aussi que je donnerai à mes enfants un sentiment de sécurité qui est indispensable. Je voulais leur créer un havre de paix pour qu’ils comprennent que peu importe ce qu’il se passera dans ma vie, ils resteront ma priorité n°1 et le centre de mon univers.

MAMAN ET MOI | L’HOROSCOPE
En tant que sagittaire, Aguilera est ravie que Summer soit du signe du lion : « ils sont supposés être les meilleurs amis dans les signes du zodiaque. Forts et loyaux ». Elle précise : « Un signe du feu comme sa maman et son papa qui est bélier. On blague sur le fait que l’on va devoir finir par mettre en place des douves autour de la maison pour contenir les flammes ! Je suis certaine que notre maison sera remplie de passion et de volonté. A la fin du compte, je veux qu’elle n’ait jamais peur d’être ambitieuse et de vivre telle la petite lionne qu’elle est ! »

Traduction et arrangements : Thomas pour Christina News | Février 2015