Back to Basics: le chef-d’oeuvre de Christina Aguilera – Disc 2

Le 2ème disque de Back to Basics aurait pu être composé durant les années années 30 à 50, puisqu’il reprend les mêmes codes issus de cette période, notamment des chansons blues/jazz/soul. Contrairement au disque 1, aucun emprunt musical n’est à signaler (hormis sur le titre Candyman), et il n’y a pas de volonté de moderniser les titres. Les chansons sont entièrement composées/produites avec l’aide de Linda Perry (qui avait signé son tube Beautiful). Mark Ronson, qui a participé sur le disque 1 de Back to Basics, collabore ici sur les morceaux Welcome et Hurt.

Si les thèmes musicaux sont le jazz/blues/soul, d’autres styles apparaissent, en cohérence avec le reste de l’album : pop-rock avec orchestre (Welcome, Hurt), musique acoustique (Save me from myself), et musique classique (The right man).

Jordan Bratman (son ex-mari) est à nouveau le centre de quelques chansons : Save me from myself, dont une vidéo sortie le jour de la naissance de son fils Max Liron en 2008, et The right man, chanson entièrement interprétée avec un orchestre classique.

Ces deux titres nous révèlent à quel point Christina Aguilera fut reconnaissante envers Jordan Bratman, pour tout son amour et son soutien.

Le cirque des années 30/40 tient également une place importante sur les titres Enter the circus/Welcome, morceaux à la une de ce second disque (un article sera dédié à ces musiques). Ce thème est aussi exploité dans le clip Hurt  ainsi que dans la tournée Back to Basics Tour.

Les chansons du 2ème volet de Back to basics démarquent totalement Christina Aguilera des autres stars populaires (Britney Spears ou Beyoncé par exemple), puisque la chanteuse propose des titres non façonnés pour le grand public. La production de l’album est réalisée avec soin. Christina Aguilera maîtrise parfaitement sa voix, jusqu’à prouver qu’elle peut adopter un timbre plus en retrait que d’habitude (I got trouble, Save me from myself). Tous ces efforts peuvent donc être soulignés, même si l’on n’est pas sensible aux chansons.

En bonus, le cd contient une vidéo « making of » retraçant la création de l’album, aussi bien musicalement que visuellement. Nous découvrons ainsi des extraits du photoshoot de l’album, réalisé par Ellen Von Unwerth, spécialiste des photos inspirées de l’univers pin-up. Le résultat est en parfaite harmonie avec le thème de l’album, associant décors et looks rétros. Il s’agit de la 2ème collaboration entre la chanteuse américaine et la photographe.

Back to Basics Disc 2 est au final un album surprenant à écouter pour les novices, et qui révèle peut-être les plus beaux morceaux de Christina Aguilera.

©Backtochristina